Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
Munchkin

Munchkin

Tuez les monstres. Pillez le trésor. Trahissez vos amis !

« Souvenez-vous : vous rêviez de monstres à trucider, de dragons à étriller, de princesses à sauver et de donjons à piller... mais la dure réalité vous apparaît enfin : les armuriers vous arnaquent, vos compagnons d’aventure sont des pitres, les monstres sont au courant que vous êtes seulement niveau 1... et toujours pas une seule pièce d’or à l’horizon. »

Munchkin a reçu le prix Origins du meilleur jeu de cartes en 2001... et on peut sans conteste lui décerner celui du plus drôle de tous les temps !

Munchkin, késaco ?

Le jeu est prévu pour 3 à 6 joueurs. Vous aurez besoin des 168 cartes du jeu, ainsi que de 10 marqueurs (des pièces, des jetons de poker… en fait, n’importe quel bidule permettant de compter jusqu’à 10) pour chaque joueur. Il vous faudra aussi un dé à six faces (fourni dans la boîte).

Séparez les cartes : une pioche de cartes Donjon (celles dont le dos est marqué d’une porte), et une pioche de cartes Trésor (dont le dos est marqué d’un trésor). Mélangez chacune des deux pioches. Distribuez à chaque joueur 4 cartes issues de chacune des pioches (4 cartes Trésor et 4 cartes Donjon).

Création et caractéristiques des personnages

Chaque personnage n’est finalement qu’un tas d’armes, d’armures et d’objets magiques doté de trois caractéristiques : son Niveau, sa Race et sa Classe. Par exemple, vous pourriez décrire votre personnage comme étant un « magicien elfe de niveau 8 portant des Bottes de Convocation d’Hémorroïdes, un Bâton de Napalm et des Genouillères de Séduction ». Au départ, votre personnage est du même sexe que vous.

Le Niveau permet de déterminer à quel point vous êtes un vrai grosbill de derrière les fagots (les monstres aussi sont dotés de niveaux). Vous gagnez un niveau quand vous tuez un monstre ou quand une carte vous le permet, voire même en vendant des objets. Vous perdez un niveau quand une carte vous l’indique, mais vous ne pouvez jamais descendre au-dessous de 1.

La Race détermine les capacités spéciales des personnages, lesquels peuvent être Humains, Elfes, Nains ou Halfelins. Si vous n’avez aucune carte de Race devant vous, vous êtes Humain.

Les Humains n’ont aucune capacité spéciale, au contraire des autres races qui sont toutes dotées d’avantages et de malus. Vous gagnez les avantages d’une race au moment où vous posez une carte de Race devant vous, et vous les perdez dès que vous la défaussez. Il est impossible d’appartenir à plus d’une race, à moins de jouer la carte Sang-mêlé.

La Classe ajoute de nombreuses autres capacités et pouvoirs aux personnages, qui peuvent ainsi être Guerriers, Magiciens, Voleurs ou Prêtres. Si vous n’avez aucune carte de Classe devant vous, vous n’avez aucune classe. Bon, ok, on vous l’a déjà faite celle-là…

Chaque classe dispose de capacités spéciales indiquées sur sa carte. Vous gagnez les avantages de la classe au moment où vous posez une carte Classe devant vous, et vous les perdez dès que vous la défaussez. Il est impossible d’appartenir à plus d’une classe, à moins de jouer la carte Super Munchkin.

Tout le monde commence la partie en tant qu’Humain de niveau 1 sans classe (Gnéhéhé !).

Regardez vos huit cartes de départ. Si vous avez des cartes de Race ou de Classe, vous pouvez en jouer une de chaque type en la plaçant devant vous. Si vous avez des cartes Objet, vous pouvez les jouer en les plaçant devant vous. Si vous ne savez pas si vous avez le droit de poser une carte, vous pouvez lire le livret de règles ou la jouer d’un air innocent pour voir ce qui se passe.

Déroulement de la partie

Choisissez qui commence en jetant un dé, puis en débattant sans fin sur le résultat, le sens de cette phrase, et pour savoir s’il n’y manquerait pas quel pour tant que ni soit. Le jeu se déroule en tours, chacun séparé en plusieurs phases.

Au début de votre tour, vous pouvez jouer des cartes, échanger des objets, vendre des objets pour des niveaux et changer le statut des objets de « porté » à « utilisé » et vice versa. Quand vous avez terminé tout cela, passez à la phase 1.

  • 1. Ouvrir une porte : tirez une carte du paquet de cartes Donjon et posez-la face visible. Si c’est un monstre, vous devez le combattre. Si la carte est une malédiction, vous en subissez immédiatement les effets (si c’est possible), et elle est défaussée. Si vous tirez une autre carte, vous pouvez la mettre dans votre main ou la jouer immédiatement.
  • 2. Chercher la bagarre : si vous n’avez PAS rencontré de monstre quand vous avez ouvert la porte, vous avez la possibilité de jouer un monstre (si vous avez une telle carte dans votre main) et de le combattre, comme décrit ci-dessus. Ne jouez pas un monstre que vous ne pourriez maîtriser, à moins d’être sûr de pouvoir compter sur un coup de main !
  • 3. Fouiller la pièce : Si vous n’avez pas rencontré de monstre, vous fouillez la pièce vide… tirez une deuxième carte du paquet Donjon, face cachée, et mettez-la dans votre main. Si vous avez rencontré un monstre et que vous avez Déguerpi, vous n’avez pas le droit de piller la pièce.
  • 4. La charité, siouplaît : si vous avez trop de cartes (maximum : 6 pour les nains, 5 pour tous les autres), vous pouvez en jouer suffisamment pour revenir à la limite ou donner les cartes en excédent au joueur vivant ayant le plus bas niveau. Si plusieurs joueurs sont ex aequo, répartissez-leur ce don aussi équitablement que possible, mais vous avez le droit de choisir qui aura la plus grosse part. Si VOUS êtes le joueur (ou un des joueurs) ayant le plus bas niveau, contentez-vous de défausser les cartes en excédent.

Quand le premier joueur termine son tour, c’est au joueur qui est à sa gauche de jouer, et ainsi de suite. Le premier joueur à atteindre le niveau 10 gagne, mais il est impératif de l’atteindre en tuant un monstre, à moins qu’une carte ne permette spécifiquement de gagner autrement.

Munchkin X-Tra large

Des études ont démontré que 8.4 sur 9.7 joueurs de Munchkin en demandent plus. Voici quelques pistes pour vous aider à porter votre jeu Munchkin à des sommets ludistiques.

Vous pouvez combiner deux (ou plus) jeux de base et extensions pour faire un cross-over totalement improbable. Essayez-vous à un supermunchkin-Cthulhu ou un Héroic Fantasy Space Opéra !!

Essayez des extensions pour avoir plus de monstres à tuer, plus de trésor à piller et d’autres nouvelles cartes pour munchkiniser encore plus !

Si vous trouvez que niveau 10 est encore petit bras osez jouer à Epic Munchkin et finissez niveau 20 !


News similaires



 
Plus de news
Plus de news
Up