Nous utilisons nos propres cookies tiers afin de personnaliser notre contenu, de vous proposer des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux et d’analyser la fréquentation du site web. Vous pouvez accepter l’utilisation de cette technologie ou la refuser (auquel cas votre navigateur sera redirigé vers un autre site).

En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’accepte », vous accepterez l’utilisation des cookies détaillés ci-dessous :

Type de Cookie Domaine Description
Cookies de session edgeent.fr Cookies techniques permettant de conserver vos informations de session et de maintenir la connexion.
Réseaux Sociaux facebook.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Réseaux Sociaux twitter.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Réseaux Sociaux instagram.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Analyses Google google.com Cookies permettant une analyse statistique des visites sur notre site web.

Politique de Cookies Accepter Refuser

Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
L’anti serment d’Hippocrate

L’anti serment d’Hippocrate

Un aperçu de Viral

Viral est un jeu pour deux à cinq joueurs où vous contrôlez un virus mortel qui va infecter autant que possible un patient ! Votre objectif est de muter et vous développer dans les organes du malade. Infectez les organes, voyagez dans le corps à travers les veines et les artères, protégez vos infections ou attaquez les virus adverses ! Mais attention, s’il y a trop de virus dans un même organe, la victime fait une crise et le système immunitaire détruira tous les virus présents, quand ce n’est pas la recherche et les efforts des médecins qui provoqueront votre disparition !

Une saison de pandémies

Dans Viral, votre objectif est d’obtenir le plus de points d’Infection PI en contrôlant les zones dans le corps d’un patient. Il y a six zones que l’on peut attaquer, composées de 1 à 3 éléments : le cerveau, les deux parties du cœur, les deux poumons, le foie et le pancréas, les deux reins, et enfin l’ensemble Estomac-Intestin grêle-Gros intestin. Si au cours de la deuxième étape d’un tour, vous contrôlez une zone, c’est-à-dire que vous êtes majoritaire en pions virus, vous marquez des PI, mais la piste de recherche augmente également contre votre virus. Pour que la marque de points se déclenche, il faut que la zone soit suffisamment attaquée, et ce n’est pas facile quand on est seul. Il faut parfois tolérer les maladies des autres, mais point trop n’en faut, au risque de se retrouver minoritaire.

La piste de recherche représente les médecins qui tentent d’endiguer les infections et d’appliquer des traitements pour guérir le patient. Si le jeton de recherche d’un joueur arrive sur la dernière case de sa piste, son virus a été trop virulent et les scientifiques se sont concentrés dessus, un remède contre a été trouvé. Rassurez-vous, cela ne vous fait pas perdre la partie, et se produit régulièrement. Du coup, au cours de la cinquième phase du tour, tous les jetons de virus de ce joueur seront retirés du plateau... sauf ceux qui possèdent un bouclier et survivront un tour de plus !

Des virus mutants

Le jeu se joue en 6 rounds, eux-mêmes divisés en 6 étapes. Au début de chaque round, les joueurs jouent 2 cartes faces cachées, une mutation (permettant des actions) et une zone du corps. Les cartes sont révélées simultanément et leurs effets appliqués, puis on reproduit l’opération une seconde fois. Les actions sur les cartes Mutation peuvent être exécutées dans n’importe quel ordre, on peut donc changer un peu ses plans en fonction de ce que révèlent les autres joueurs ! Placer un nouveau virus, déplacer un pion d’un organe à un autre (sur une zone adjacente ou en suivant les artères), attirer les autres virus ou absorber ses adversaires de la même zone pour un tour.

À chaque round, un événement est révélé, mais c’est à la troisième étape qu’il est appliqué. Cela vous laisse le temps d’adapter votre stratégie du round pour profiter au maximum de ses bénéfices ou pour éviter ses inconvénients.

Une grippe portugaise ?

Viral est un jeu qui nous vient du Portugal, coécrit par deux auteurs prolixes dans leur pays mais encore peu connus dans le reste de l’Europe et dans l’hexagone. Les illustrations sont signées de Mihajlo Dimitrievski, qu’on a pu remarquer puisque Bruno Cathala avait fait appel à lui pour l’excellent Le Trône de fer : La main du roi, publié chez FFG France.

Sachez contaminer au bon endroit, au bon moment, sans trop vous faire remarquer, et prenez le pas sur les maladies concurrentes ! Viral, c’est une expérience ludique maligne à venir prochainement.


News similaires



 
Up