Nous utilisons nos propres cookies tiers afin de personnaliser notre contenu, de vous proposer des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux et d’analyser la fréquentation du site web. Vous pouvez accepter l’utilisation de cette technologie ou la refuser (auquel cas votre navigateur sera redirigé vers un autre site).

En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’accepte », vous accepterez l’utilisation des cookies détaillés ci-dessous :

Type de Cookie Domaine Description
Cookies de session edgeent.fr Cookies techniques permettant de conserver vos informations de session et de maintenir la connexion.
Réseaux Sociaux facebook.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Réseaux Sociaux twitter.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Réseaux Sociaux instagram.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Analyses Google google.com Cookies permettant une analyse statistique des visites sur notre site web.

Politique de Cookies Accepter Refuser

Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
La Guerre des Mondes Aura Lieu

La Guerre des Mondes Aura Lieu

Les Inspirations d’Invasion Extraterrestre — Partie 1

La guerre des Mondes

Le premier des cinq scénarios, ou contextes de Invasion Extraterrestre, le 3ème volume de la gamme La Fin du Monde, se nomme La Guerre des Mondes et met en scène une violente attaque militaire d’extraterrestres (et même de martiens) contre la Terre. Il est bien entendu directement inspiré du roman éponyme de H.G Wells publié en 1898. L’auteur, passionné de sciences, écrit son roman alors qu’on pense que Mars est recouverte de canaux et que la civilisation qui y vit tente de lutter contre une sécheresse inéluctable. Wells imagine que les martiens auraient tout intérêt à venir s’installer sur Terre.

La Guerre des Mondes est une œuvre majeure de H. G. Wells, qui a également abordé le voyage dans le temps (La machine à remonter le temps), l’invisibilité (l’homme invisible), les modifications génétiques (L’île du Docteur Moreau). Il est considéré comme le successeur de Jules Verne, et comme le père de la science-fiction moderne.

Invasion à la Radio

En 1938, le roman est adapté par Orson Welles pour une version radiophonique devenue légendaire (aidé par un buzz disant que sa diffusion provoqua une panique aux États-Unis alors qu’elle n’avait eu que peu d’auditeurs). Il faut dire que la voix de cette légende du cinéma, se prête particulièrement bien à la narration. Encore jeune comédien, il est alors embauché à la radio et particulièrement pour raconter des adaptations de romans et de pièces. Sa Guerre des Mondes lui offre la célébrité du jour au lendemain, les portes de Hollywood s’ouvrent à lui.

Après quelques adaptations illustrées, dont l’une signée du père de Blake et Mortimer, H. P. Jacobs, la Guerre des Mondes est amenée sur grand écran par Byron Haskin en 1954. Les tripodes y sont remplacés par des engins volants, mais l’effet était là et le film peut encore impressionner les plus jeunes aujourd’hui, malgré ses effets spéciaux désuets.

2005 Année Invasive

Ce n’est que 50 ans plus tard que Spielberg décide de réadapter le livre en gardant d’ailleurs le même titre La Guerre des Mondes. Doté d’effets spéciaux fantastiques et d’un bon casting, ce n’est pourtant pas une meilleure adaptation. Sans doute parce que sorti en pleine guerre d’Irak, il joue beaucoup sur la fibre patriotique pendant la ‘lutte contre le terrorisme’. Il y a même un tacle au gouvernement français, très opposé à Bush à cette époque (le fils du personnage de Tom Cruise prépare un exposé sur la colonisation française de l’Algérie).

La Guerre des Mondes, c’est Rock !

Peu connue en France, la Guerre des Mondes a également fait l’objet d’un concept album musical, signé par Jeff Wayne en 1978. Devenu culte en Angleterre, le double album (superbement illustré) alterne les parties racontées par Richard Burton (remplacé par Lliam Neeson dans la version remixée de 2012) et les chansons. Pour ces dernières, ‘l’opéra rock progressif’ fait appel à des stars britanniques de l’époque (Phil Lynott de Thin Lizzy, Justin Hayward des Moody Blues, Davide Essex ou Julie Covington). Il fut monté et joué sur scène à de nombreuses reprises et s’est vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires !

Deux autres adaptations, une pour le cinéma et une pour la télé furent également tournées en 2005, l’année des adaptations sur grand écran du roman de Wells ! Elles sortirent directement en DVD et sont bien moins intéressantes que celle de Spielberg, elle-même finalement pas tout à fait à la hauteur de l’original de 54.

Ils ne Viennent pas en Paix

En relisant le roman d’origine, en regardant les films, en écoutant l’excellent œuvre musicale de Jeff Wayne, vous aurez forcément envie de vivre et de survivre à l’invasion des martiens ! Pour cela, une solution simple, vous procurer Invasion Extraterrestre, le 3e volume de la série de Jeu de Rôle : la Fin du Monde, publié par EDGE, que vous trouverez dans toutes les boutiques de jeu de rôle et sur notre site web !


News similaires



 
Plus de news
Plus de news
Up