Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
La Franka du Sud

La Franka du Sud

Un aperçu de Jeu de Massacre pour Degenesis

La vie entre les étendues huileuses et putrides de la Méditerranée et les champs de spores-mères de l’intérieur se déroule au rythme imposé par les Phéromanciens depuis des générations. Des essaims de millions d’insectes assombrissent la région tandis que les primitifs faux-bourdons humains érigent les idoles de leurs maîtres, des constructions de bois enduites de phéromones qui marquent les frontières de leur royaume marécageux. Sans cesse, les Spitaliers et la Résistance des territoires voisins franchissent la ligne pour tenter d’affaiblir ou de repousser l’ennemi. Leurs succès sont rares, car leurs adversaires leur sont bien supérieurs. Les bourbiers décrépits des marécages abritent encore des poches pleines d’artefacts intacts, mais le Lion est venu les exhumer.

Une Paix pleine de Venins

Dans cette région, les Néolybiens ont laissé une marque bien plus profonde que tout autre Culte. Ils ont introduit le commerce et la paix dans les cités côtières et les ont transformées en centres de savoir et de communication. Ils ont apaisé les querelles entre les clans du Delta du Rhône et fait des autochtones les plus méritants leurs assistants, leurs conseillers ou les gouverneurs locaux. Autonomie et autogestion sont garanties aux clans avec lesquels la confiance s’instaure, et ils n’imposent pas de religion, contrairement aux Anabaptistes et aux Jehammétans… qui ont essayé sans succès.

Le commerce s’avère prospère (puisque les dinars passent rapidement de main en main), mais il a attiré plus d’un groupe néfaste. Kidnappings, chantages, meurtres et violences sont monnaie courante, car même le pouvoir de l’influent Culte marchand ne s’étend pas jusqu’à tous les recoins de la région. Depuis des décennies, de nombreuses cités parasites dirigées par des tyrans locaux, de cruels Apocalyptiques ou d’autres personnages malfaisants, se sont développées le long du littoral. Elles se sont rapidement peuplées d’assassins, de parias et d’intellectuels agitateurs dont les effectifs ne font que grossir.

Le Rhône : Artère et Réserve

Sans la rivière qui donne son nom à la région, le nord et le sud ne communiqueraient pas. Le Rhône constitue la route principale pour qui envisage de passer du sud de la Franka en Borca et inversement. Les troupes et les convois de ravitaillement des Spitaliers, les contrebandiers Apocalyptiques qui écoulent leur Brûlure et les commerçants ordinaires n’ont pas le choix. De plus, le Rhône et ses affluents inondent le pays alentour : sans la rivière, le marais caractéristique du sud de la Franka n’existerait pas. Ces dix mille kilomètres carrés servent de zone de reproduction aux Phéromanciens.

Au-delà des marais, les eaux du Rhône finissent par se mêler aux courants méditerranéens riches en minéraux issus du Châtiment de la Faucheuse. L’ensemble forme l’un des plus vastes biotopes connus. Les nombreux bras et lacs du delta servent de sites de reproduction à des milliers d’espèces de poissons et de moules. Au-dessus d’eux, des nuées d’oiseaux marins volent en cercle en poussant des cris stridents. La flore et la faune abondantes de cet habitat constituent la principale source de nourriture des centaines de milliers de personnes qui vivent dans la zone. La région commence à s’animer bien avant le lever du soleil : de modestes cotres et navire de pêche quittent les colonies. Des filets ont été tendus entre les pitons rocheux et le long des baies, et chaque matin, les habitants du cru les relèvent ou plongent pour récolter des fruits de mer. Les moules sont un mets délicat régional.

Préparez-vous à goûter les plaisirs de cette région dans Jeu de Massacre, mais restez sur vos gardes, ou votre corps participera au régime alimentaire de la faune locale...


News similaires



 
Plus de news
Plus de news
Up