Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
Des Nains et des Hommes

Des Nains et des Hommes

Erebor : le Mont Solitaire est disponible

« Voilà tout ce qui reste de Dale, dit Balin. Les flancs de la Montagne étaient verts de forêts et toute la vallée abritée était riche et agréable, au temps où les cloches sonnaient dans cette ville. »

Préparez-vous à explorer le Mont Solitaire et les ruines de Dale dans le supplément Erebor, disponible dès aujourd’hui sur notre boutique en ligne et chez vos commerçants favoris pour L’Anneau Unique.

Contemplez la splendeur du Palais de Thrór, laissez-vous bercer par les récits fabuleux de la Guerre des Orques contre les Nains, plongez-vous dans le tohu-bohu de la Route de la Rivière à Dale, recrutez un forgeron sur la Voie de l’Enclume, aventurez-vous dans le Désert du Nord ! Erebor et Dale vous attendent !

Des Nains et des Hommes

La relation entre Hommes et Nains est si ancienne que personne ne se souvient précisément de la manière dont tout a commencé. Les Nains n’ont jamais tenu d’archives précises de leurs interactions et les Hommes ont tendance à oublier rapidement. Il fut pourtant un temps où ce genre de collaboration était fréquent dans les Terres Sauvages et profitable pour les deux parties, surtout entre les Hommes du Nord de Rhovanion et les Longues-Barbes.

En effet, le peuple de Durin considérait autrefois les terres entre les Montagnes Grises et les Monts Brumeux comme les leurs, tandis que de nombreux Hommes habitaient la Vallée de l’Anduin et sous les frondaisons de la Forêt Noire. Partout où demeuraient les Longues-Barbes, des Hommes travaillaient pour eux en tant que bergers, gardiens de troupeaux et cultivateurs. Les Nains leur fournissaient des armes et d’autres outils que les hommes ne pouvaient produire sans y consacrer d’énormes ressources et un temps considérable en raison de leur piètre maîtrise de la ferronnerie. Ensemble, Nains et Hommes prospérèrent, se défendant contre les ravages des Orques et d’autres ennemis pendant de nombreux siècles, unis par des liens de confiance et d’amitié réciproques.

Lorsque les grandes demeures des Nains d’antan se mirent à tomber l’une après l’autre, elles entraînèrent dans leur déclin les colonies des Hommes du Nord qui dépendaient de leur commerce avec elles. Nains et Hommes furent grandement affaiblis au sein des Terres Sauvages ; seules Erebor et Dale survécurent pour rappeler la puissance que partageaient ces deux peuples il y a fort longtemps.

Dale

Les voyageurs qui se dirigent vers le Nord depuis le Long Lac en longeant la rive occidentale de la Rivière Courante se retrouvent sur une ancienne route appelée la Voie des Marchands. Devant eux se dresse un unique sommet gris, large et escarpé, qui domine le paysage : le Mont Solitaire. Peu après, le sol marécageux des Longs Marais disparaît et la route est cernée de plaines verdoyantes parsemées de champs gorgés de céréales et de petits vergers. À l’ouest, ils aperçoivent l’orée obscure de la Forêt Noire, mais à cet endroit, elle ne semble pas si menaçante, car il s’agit de la frontière orientale du Royaume Sylvestre des Elfes.

Après une journée passée à voir le Mont Solitaire s’élever toujours plus haut, l’éperon sud du sommet se dresse enfin devant les héros, comme s’il les appelait à lui. En contrebas de la grande tour de guet, construite sous le pic connu sous le nom de Mont du Corbeau, la Rivière Courante serpente et s’éloigne pour décrire une large boucle autour d’une vallée encerclée par deux vastes bras de la Montagne.

La Voie des Marchands suit la rivière jusqu’à cette vallée où se dresse une grande ville : c’est le coeur de la nation qui affiche la croissance la plus rapide du Nord, le domaine d’un tueur de Dragons, un royaume humain construit à la lisière d’un royaume nain, fondé sur les ruines du dernier royaume à porter son nom… Dale.


News similaires



 
Plus de news
Plus de news
Up