Nous utilisons nos propres cookies tiers afin de personnaliser notre contenu, de vous proposer des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux et d’analyser la fréquentation du site web. Vous pouvez accepter l’utilisation de cette technologie ou la refuser (auquel cas votre navigateur sera redirigé vers un autre site).

En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur « J’accepte », vous accepterez l’utilisation des cookies détaillés ci-dessous :

Type de Cookie Domaine Description
Cookies de session edgeent.fr Cookies techniques permettant de conserver vos informations de session et de maintenir la connexion.
Réseaux Sociaux facebook.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Réseaux Sociaux twitter.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Réseaux Sociaux instagram.com Cookies de Réseaux Sociaux qui vous permettront de partager du contenu depuis notre site web.
Analyses Google google.com Cookies permettant une analyse statistique des visites sur notre site web.

Politique de Cookies Accepter Refuser

Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
Dans le Grand Théâtre des Dieux

Dans le Grand Théâtre des Dieux

Les Scènes dans Gods of War : Le Jeu de Cartes

Pour que les Nornes parviennent à arrêter le Ragnarök, elles doivent déterminer comment les héros peuvent accomplir les différentes quêtes. Dans God of War : Le jeu de cartes, ces quêtes se déroulent dans des scènes. Chaque scène est créée à l’aide d’une mosaïque de cartes recto verso qui forment un plateau de jeu sur lequel les héros pourront se déplacer et faire face aux forces du mal. Dans cet article, nous examinerons le fonctionnement des mécaniques de la scène.

Les Coulisses de la Mise en Scène

God of War : Le jeu de cartes est entièrement coopératif. Du coup, ce sont les scènes qui jouent le rôle de l’ennemi que les joueurs vont combattre. Chacune d’elles est composée d’au moins huit cartes double face surdimensionnées.

Les cartes sont numérotées afin que les joueurs sachent à quelle quête elles appartiennent. Elles comportent également une séquence, indiquant où elle doit être placée dans la mosaïque de la scène. Cette séquence est également codée par couleur, avec des carrés blancs pour le recto et des rouges pour le verso. Lorsqu’elles sont assemblées, les cartes forment la scène, qu’il s’agisse d’un champ de lave rempli d’elfes en colère, d’un dragon géant ou d’une plaine couverte de givre. Les cartes ont des informations différentes sur elles en fonction de leur rôle global dans la scène. Par exemple, beaucoup comportent des ennemis que les héros doivent vaincre. Dans ce cas, la carte indique le total de santé de l’ennemi, ainsi que le type d’attaque qu’il provoque lorsqu’il est activé, ainsi que le montant des dégâts qu’elle inflige. Les attaques de mêlée ont des flèches indiquant à quelles colonnes elles infligent des dégâts, tandis que les attaques à distance vont à la colonne la plus éloignée d’elles. Les ennemis peuvent également infliger des dégâts spéciaux, tels que l’étourdissement ou le poison, qui se traduiront par l’ajout de cartes dans le deck du joueur, qui les gêneront lorsqu’ils seront tirés.

Ennemis, Champs de Batailles et Surprises

Un autre type de carte Scène peut être un emplacement sur le champ de bataille, par exemple une base ennemie d’où viennent continuellement des renforts. Ces lieux ne peuvent pas attaquer directement les héros, mais ils seront activés par d’autres cartes de la scène. Par exemple, les cartes Ennemis pourraient réapparaître continuellement après leur défaite par les héros, à moins que leur base ne soit détruite. Ou bien un lieu peut être important et sans sa destruction, le Ragnarök ne pourra être évité.

Une carte de scène peut également être une carte de suivi. Ce type de carte permet aux joueurs de savoir combien de dégâts ils ont infligés à un certain ennemi sur le terrain. Différentes règles peuvent entrer en vigueur lorsque les ennemis ont atteint certains seuils de dégâts, les batailles sont en constante évolution. La tactique qui avait vu les héros prendre le dessus au début pourrait ne plus être optimale après certains événements.

Nombre de cartes Scène ont des conditions de retournement. Retourner une carte peut être déclenché par des dégâts sur un lieu, par la mort d’un combattant ennemi, par un joueur défaussant un certain type de carte, ou lorsqu’un ennemi s’active et effectue une attaque. Lorsqu’elle est retournée, la carte de scène peut indiquer une nouvelle menace à laquelle les héros doivent faire face, de nouvelles conditions affectant le champ de bataille ou éventuellement des récompenses pour avoir vaincu un ennemi. Ce côté aussi pourrait avoir ses propres conditions de retournement. En tant que telles, les cartes Scène seront toujours en mouvement, elles changent à mesure que la bataille fait rage. Ce n’est pas un plateau de jeu simple et statique, mais un paysage vivant où les règles du combat peuvent changer rapidement… en faveur ou à l’encontre des joueurs.

Les Runes de l’Activation

Les cartes de scène sont activées à la fin du tour de chaque joueur. Un joueur tire la carte du dessus du paquet d’Améliorations et la retourne. Chacune d’elle possède une rune qui correspond à une ou plusieurs cartes Scène et va les activer. Conséquence, les ennemis attaquent, des éléments de la scène peuvent être retournés ou d’autres événements peuvent se déclencher. Les joueurs doivent toujours être prêts à se défendre contre les cartes Scène, car il n’y a jamais de moyen de connaître à l’avance le moment des déclenchements.

Le système de scènes de God of War : Le Jeu de Cartes a des mécaniques qui font toute la différence entre un simple jeu de cartes et des aventures teintées de défis tactiques. Le joueur manœuvre autour d’un espace de jeu, attaquant et défendant contre des éléments en perpétuelle mutation. Leurs actions seront reflétées dans la scène lorsqu’ils vaincront leurs ennemis et détruiront des éléments, tandis que les cartes réagiront en étant activées via les runes. Tout ceci crée une expérience de jeu vraiment unique, à vivre tout en cherchant à compléter trois quêtes et à empêcher définitivement le Ragnarök.

 


News similaires



 
Up