Défiez la Réalité
FR · ES
 
Panier
Votre panier est vide.
Rendez votre panier utile en le remplissant de jeux, de livres et de bien d'autres choses.
Créatures Génétiquement Modifiées

Créatures Génétiquement Modifiées

Les Créatures Sauvages d’Arcadia Quest

« Je vais le câliner, le dorloter et lui faire pousser des épines ! »

- Vexia

Après l’Incident d’Inferno (ou le Séjour, ou l’Escapade, ou la Gambade, selon à qui vous demandez), Arcadia avait besoin de rénovations. C’était le moment rêvé pour l’Université d’offrir un nouveau parc à la cité. Mais pas n’importe quel parc. Grâce aux progrès en Spatiotempomancie, il était possible de faire bénéficier à la ville du cœur sauvage et vivant de la forêt elle-même ! L’endroit fut nommé les Jardins Magiques, et ses résidents pouvaient se promener à loisir dans la magnifique forêt, bien à l’abri des murs d’Arcadia.

La possibilité que les créatures de la forêt puissent également se retrouver à errer dans tout Arcadia ne leur avait évidemment pas traversé l’esprit.

Pire encore : ils avaient oublié Vexia.

Diabolique Vexia

Personne ne se doute que Vexia est à l’origine des disparitions, et nul ne pourrait imaginer la puissance atteinte par sa Câlinomancie. Ne se contentant plus simplement de faire évoluer ses familiers, elle s’est créé de nouveaux gardiens et compagnons. Ils arpentent à présent les Jardins Magiques, leurs rangs grossissant sans cesse, jusqu’à ce qu’Arcadia soit balayée par une vague de petites bêtes toutes plus mignonnes, adorables et délicieuses les unes que les autres !

Du Cœur de la Forêt elle vous frappe ! Les Guildes pensaient pourtant Vexia en déroute, mais elle excelle dans l’art de faire la morte ! L’astuce, c’est de prendre un regard vitreux et de laisser son corps devenir tout flasque ; le premier lui est venu naturellement, mais le second a requis des décennies d’entraînement.

On pourrait qualifier Vexia de « folle aux chats », mais ce serait encore trop gentil. La nature déborde de possibilités pour tous ses petits amis à fourrure (ou à écailles, poils ou chitine) ! Pourquoi avancer au pas de tortue de l’évolution ? Personne ne sait si Vexia réalise vraiment à quel type de créatures elle donne vie. Elle a perdu la vue depuis son accident à l’Université et ne possède plus que de vagues souvenirs de ce à quoi devrait ressembler un petit animal mignon (ou peut-être que sa définition de « mignon » ne correspond pas vraiment à celle du dictionnaire). Quoi qu’il en soit, ne vous mettez pas en travers du chemin de la Sorcière aux Familiers, comme elle aime être appelée, et ne vous avisez pas de faire du mal à ses petits amis. Elle est peut-être aveugle, mais cela ne l’empêche pas de lancer de redoutables sortilèges !

Société Protectrice des Horreurs

C’est pour mieux tromper les créatures les plus « querelleuses » de son cheptel ! Vexia a désormais ordonné à sa horde tout entière d’écraser les Guildes sous un tsunami de mignonnerie. Dans cette ultime bataille, il n’y aura qu’un seul vainqueur ! Et quelle sera sa récompense ? La cité d’Arcadia elle-même ! Et après elle, le monde entier ! Mouaha. Mouahaha. MOUAHAHAHAAAAAAAAA!!!!!!

Le Koarille, une adorable montagne de muscles en furie, constitue probablement le plus grand succès de Vexia. C’est un animal extrêmement territorial et caractériel, un peu comme sa maîtresse. Il faut bien que toute cette rage emmagasinée ressorte à un moment ou à un autre et, lorsque cela se produit, les objets (et les gens) ont tendance à se faire secouer et balancer comme des poupées de chiffon. Ces brutes sont les irrésistibles videurs des Jardins Magiques.

Peut-on faire plus câlin qu’un insecte volant muni d’un dard croisé avec un rongeur à piquants ? Euh… comment dire ? Ce que vous obtenez en combinant l'aiguillon d’un frelon et les épines d’un hérisson peut faire très mal ! Le dard et les piquants de ces monstruosités sont si acérés qu’ils peuvent traverser la plus robuste des armures.

Le Laphibou fut la première création de Vexia et demeure toujours sa préférée. Ce n’est certes pas le tueur le plus terrifiant de la forêt, mais cette petite créature vigoureuse peut se montrer impitoyable, en plus d’être mignonne au-delà de toute description. Ce dernier point constitue par ailleurs la clef de sa survie : le Laphibou est tellement adorable que ceux qui tentent de lui nuire ressentent une terrible douleur.

 


News similaires



 
Plus de news
Plus de news
Up